L'APAS , de jeunes virtuoses unis par l’amitié franco-allemande

  • Apas-Visuel18
  • Apas-Visuel9
  • Apas-Visuel15
  • Apas-Visuel2
  • Apas-Visuel17
  • Apas-Visuel3
  • Apas-Visuel20
  • Apas-Visuel16
  • Apas-Visuel14
  • Apas-Visuel19
  • Apas-Visuel13
  • Apas-Visuel6
  • Apas-Visuel7

Recevez notre newsletter

 

La traversée des siècles

 

Avec violon et piano, Kaoli et Kai Ono proposent une traversée des siècles. Leur programme nous permet de suivre l’évolution du répertoire pour leurs deux instruments.
La sonate en La majeur de Georg Friedrich Haendel nous emmène à la cour de Hanovre ou à de Londres et nous devons imaginer Kaoli jouant du clavecin car le piano n’existe pas encore à cette époque. Mêlant le solennel et la danse, le savant et le divertissement, évoquant ainsi la quintessence d’une sonata da chiesa et d’une sonata da camera, l’œuvre choisie par nos jeunes musiciens est une illustration particulièrement brillante de l’époque baroque.
César Franck nous transporte à la fin du 19ème siècle avec une œuvre qui exploite les particularités et possibilités du violon et du piano de manière magistrale et nous entraine dans un tourbillon passionné et virtuose. Soyons attentifs à « l’idée fixe », petit motif mélodique que le compositeur fait apparaître dans chacun des quatre mouvements. Cette œuvre dédiée au grand violoniste Eugène Ysaÿe constitue un des sommets de la sonate romantique.
Les Trois Préludes de George Gershwin sont initialement écrits pour piano seul. L’adaptation de Jascha Heifetz montre que le violon du XXème siècle ne se limite plus à son répertoire mais entend élargir son champ d’action. Vous y entendrez notamment comment le compositeur de la Rhapsody in blue renouvelle le langage classique par l’utilisation du jazz.

 

Accueil du site