APAS, Junge Virtuosen, von der deutsch-französischen Freundschaft zusammengeführt

  • Apas-Visuel6
  • Apas-Visuel17
  • Apas-Visuel15
  • Apas-Visuel2
  • Apas-Visuel19
  • Apas-Visuel7
  • Apas-Visuel14
  • Apas-Visuel16
  • Apas-Visuel20
  • Apas-Visuel9
  • Apas-Visuel18
  • Apas-Visuel3
  • Apas-Visuel13

Newsletter

Dimanche 25 mars 2018 à 18h

"Les sept dernières paroles du Christ" de Joseph Haydn

Basilique Sainte-Anne de Bonlieu

par le Mignon Quartett :
Carola Eva-Richter et Hwa Won Rimmer, violons, Zora Grosser-Schmidt, alto, Myriam Siegrist, violoncelle, Tatjana Bogucz, récitante
Pour en savoir plus sur les musiciennes, cliquez ici

Mignon Quartet


Le quatuor Mignon a été fondé au printemps 2000 par des étudiantes du Conservatoire Supérieur de Musique de Karlsruhe. I l y a étudié avec les professeurs Jahn, Dengler-Speermann et Breuninger. Des master classes avec Christoph Wyneken (Conservatoire Supérieur de Musique de Freiburg), Hans-Christian Schweiker (Conservatoire Supérieur de Musique d’Aix la Chapelle) et le quatuor Mandelring ont enrichi leurs expériences.
Pendant ses études, le quatuor était boursier de l’association "Live Music Now", fondée par Yehudi Menuhin. Cet organisme donne régulièrement des concerts pour des personnes en détresse. Encore aujourd’hui, le quatuor cherche à porter la musique dans des endroits où on ne l’attend pas forcément.
En ce qui concerne la musique contemporaine, le quatuor Mignon a travaillé avec le compositeur Sandeep Bhagwati notamment pour l’enregistrement d’un disque auprès de la radio du Sud-Ouest (SWR). Il s’est également engagé pour la musique ancienne en réalisant des projets avec Brian Dean et Stefan Fuchs.
De 2005 à 2007, le quatuor a étudié en tant qu’ensemble en cycle perfectionnement de musique de chambre au Conservatoire Supérieur de Musique de Karlsruhe avec le professeur Breuninger. Deux diplômes de concert avec la mention « excellent » lui ont été décerné.
Le quatuor Mignon se produit régulièrement dans le sud de l’Allemagne. Il donne des concerts pour différents organismes, comme par exemple « Les concerts du château de Bruchsal », « Musique de chambre dans la salle toscane » dans la résidence de Würzburg, « Saaltarello » à Landau, les « Concerts du Münster » à Villingen ou « Musique de chambre dans la villa Seidel » à Murnau.
Pendant la saison 2017/2018, le quatuor se produit pour la première fois avec des acteurs du Théâtre Xenia de Karlsruhe dans un programme musical et littéraire crée pour l’occasion.

Tatiana Bogucz 300Tatjana Bogucz est franco-allemande. Elle est diplômée du Conservatoire National d´Art Dramatique de Munich et de L´Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq à Paris. Elle débuta au Théâtre du Gärtnerplatz à Munich et  au Tri-Bühne de Stuttgart, où elle joua dans de nombreuses productions. Elle fut récitante à l´Orchestre de Chambre de Stuttgart dans le mélodrame Medéa de Juri Benda, contemporain de Mozart. Elle créa la compagnie de théâtre « Attic people », un ensemble international avec lequel elle participa au Festival d´Edinburgh en Ecosse et fit des tournées internationales. Tatjana Bogucz fut également réalisatrice et récitante pour la radio web de ARTE France. Depuis 2006 Tatjana Bogucz vit à Berlin et y travaille comme comédienne et pédagogue. Elle joue son spectacle solo « Nachtzug », un voyage musical, programme solo de chansons allemandes et françaises.

Ce concert ouvre l’année du vingtième anniversaire de « Musiques au Monastère ».

Stanislas Bogucz et ses amis de l'orchestre de chambre de Stuttgart ont donné cette œuvre à Bonlieu le 21 mars 2005. "Revivons" ce moment.

Il est dédié à la mémoire d’Anne Dufour.

Musique au Monastere

Concert en partenariat avec "Musiques au Monastère"

Prix des places : 20€ (Adhérents : 15€, moins de 16 ans : gratuit, moins de 25 ans : 10€ - Réservations : 04 75 46 17 51 et Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!

Irena Jancevskyte, piano - vendredi 2 mars 2018, 18h30

Galerie des Adhémar, Château de Grignan

Irena Jancevskyte 2018La pianiste lituanienne Irena Jancevskyte a étudié à Vilnius, Glasgow et Stuttgart. En ce qui concerne ses qualités pianistiques et artistiques, ce sont Marietta Asisbekova, Konrad Richter et Paul Gulda qui l’ont le plus influencée. Elle se produit depuis 1995 en tant que soliste et en tant qu’accompagnatrice du Lied dans beaucoup de pays européens. Aujourd’hui, Irena Jancevskyte enseigne l’accompagnement du Lied et forme les chefs de chant au Conservatoire Supérieur de Stuttgart.

Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Sonate en Ré majeur op. 28 "Pastorale" (1801) - Allegro, Andante, Scherzo. Allegro vivace, Rondo. Allegro ma non troppo

Cette œuvre est connue sous le nom « Pastorale » que l’éditeur A. Cranz lui a accolé lors de la première édition en 1802. Beethoven n’a pas autorisé cette appellation, mais l’ambiance de la sonate est ainsi tellement bien résumée qu’elle s’est maintenue. La « Pastorale » tient une place particulière dans la phase de maturité que le composteur atteint vers 1800. Cette idylle ensoleillée séduit par sa simplicité et par son élégance à un moment où le compositeur fait évoluer son langage vers la brillance, la virtuosité et l’augmentation du volume sonore.

Frédéric Chopin (1810-1849)

Préludes, op. 28 (1838-1839)

George Sand, ses enfants Solange et Maurice et Frédéric Chopin passent l’hiver 1838 à la Chartreuse de Valdemosa à Majorque. Le compositeur se savait malade et le séjour tourne à la catastrophe. Les habitants de l’île sont hostiles au couple, l’ancien monastère est froid et humide et le piano n’arrive que tardivement. Malgré cela, Chopin réussit à achever ses vingt-quatre préludes qui, pour une grande partie, ont été composés auparavant. Pour Franz Liszt, ces « miniatures » sont des œuvres « admirables par leur diversité » qui « ont la libre et grande allure qui caractérise les œuvres du génie ».

Claude Debussy (1861-1918)

L’Isle joyeuse (1904)

C’est sur l’ile de Jersey que Debussy termine L’Isle joyeuse. Il y séjourne avec sa future deuxième femme, Emma Bardac. Leur amour passionné aurait donné naissance à cette fresque de brillante virtuosité qui présente la pièce la plus importante dans la création pianistique de Debussy. Le compositeur a averti lui-même son éditeur : « Seigneur, que c’est difficile à jouer ».

Prix des billets : 20 Euros, 15 Euros (membres) - 10 Euros (14 à 26 ans), gratuit pour les moins de 13 ans
Réservations : 06.62.72.13.48 ou Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!

Programme 2017

Pour notre festival d’été, nous sommes heureux de pouvoir vous proposer deux programmes bien différenciés. Le premier mettra la trompette et l’accordéon en valeur tandis que le second sera consacré à des sonorités slaves pour les cordes. Le fil conducteur de cette année sera le compositeur tchèque Antonin Dvorak (1841-1904). Lors du premier programme, pour nos jeunes auditeurs, nous allons présenter les Musiciens de Brême, conte des frères Grimm, dans une enveloppe musicale attrayante. Le Sextuor pour cordes de Dvorak, œuvre maîtresse pour les cordes, conclura une saison que nous souhaitons merveilleusement musicale.

1. Programm

Samstag, 12. August, 20 Uhr 30 Roussas, Sanctuaire Saint Joseph (Eintritt frei)
Montag, 14. August, 20 Uhr 30 Suze-la-Rousse, Schloss, Ehrenhof

Johann Friedrich Fasch (1688 - 1758) Konzert für Trompete, Streicher und Cembalo in D-Dur
Antonín Dvořák (1841 – 1904) Bagatellen für Streichtrio und Harmonium (Akkordeon), op. 47 (1878)
Guiseppe Torelli (1658-1709) Konzert für Trompete, Streicher und Cembalo in D-Dur
(etwa 1690) 7’45
1. Allegro 2. Adagio 3. Allegro

Pause

Die Bremer Stadtmusikanten
Ein Märchen der Gebrüder Grimm
Rezitanten : Geneviève Luchet und Etienne Miribel
Mit musikalischen Auszügen aus :
Henri Frédien Tomasi (1901 - 1971) Triptyque für Trompete und Klavier (Akkordeon) (1957)
Marcel Bitsch (1921 - 2011) Vier Variationen über ein Thema von Domenico Scarlatti für Trompete und Klavier (Akkordeon) (1950)

Antonio Vivaldi (1678-1741) Die vier Jahreszeiten op. 8 Nr. 2 : « Sommer » (1725)

2. Programm

Donnerstag, 17. August, 20 Uhr 30 Basilika von Bonlieu sur Roubion
Samstag, 19. August, 20 Uhr 30 Roussas, Sanctuaire Saint Joseph (Eintritt frei)

Louis Boccherini (1743 - 1805) Sextett für Streicher in F-Dur op. 23 Nr. 6 (1776)

Antonín Dvořák (1841 – 1904) Sextett für Streicher in A-Dur op. 48 (1879)

Pause

Zoltán Kodály (1882 – 1967) Intermezzo für Streichtrio (1905)

Felix Mendelssohn-Bartholdy (1797 - 1828) Sinfonie für Streicher Nr. 7 in d-Moll (1819)

 

Programme 2016

Cette année, pour notre festival d’été, le piano et la clarinette sont à l’honneur. Notre programmation les présente en soliste et chambriste dans des œuvres qui vont de l’époque classique jusqu’au milieu du 20ème siècle, en passant par la musique romantique.
Dans les salons parisiens, Frédéric Chopin a joué lui-même son Concerto op. 11 dans la version que nous vous proposons, avec accompagnement de cordes. La « Truite » de Franz Schubert, œuvre phare de la musique de chambre avec piano, vous séduira par son caractère joyeux et lumineux. Avec le Quatuor op. 19, 1 de Carl Stamitz, notre clarinettiste vous introduira dans l’histoire de son instrument. Il s’agit en effet d’une des premières œuvres écrites pour cet instrument à vent et un trio à cordes. La rencontre avec le clarinettiste Richard Mühlfeld a conduit Johannes Brahms à reprendre sa plume en 1891. Le compositeur pensait pourtant avoir épuisé toutes ses forces créatrices. Le Quintette op. 115 est aujourd’hui une des pièces maîtresses du répertoire pour clarinette. Dans l’Ouverture sur des thèmes juifs op. 34 de Sergueï Prokofiev, nos deux protagonistes se réuniront pour un voyage à la foi nerveux et nostalgique.
Enfin, les émouvantes Métamorphoses de Richard Strauss, un des derniers « chants de complainte » du compositeur, mettra nos cordes en valeur. La version pour septuor que nous vous présentons est, d’après des recherches récentes, une première version de cette œuvre finalement conçue pour vingt-trois cordes solistes.

Frauke Flachaire de Roustan

1. Programm

Samstag, 6. August, 20 Uhr 30 Roussas, Sanctuaire Saint Joseph (Eintritt frei)
Dienstag, 9. August, 20 Uhr 30 Suze-la-Rousse, Schloss, Ehrenhof

Carl Stamitz (1745 - 1801) Klarinettenquartett in Es-Dur op. 19, 1 ( ?)
Allegro, Largo, Allemande (Vivace), Andante moderato, Allegretto, Vivace

Frédéric Chopin (1810 - 1849) Klavierkonzert Nr. 1, e-Moll op. 11 mit Streichquintett (1830)
Allegro maestoso, Larghetto, Rondo : Vivace

Pause

Johannes Brahms (1833 - 1897) Klarinettenquintett in h-Moll op. 115 (1891)
Allegro, Adagio, Andantino, Con moto

2. Programm

Donnerstag, 11. August, 20 Uhr 30 Basilika von Bonlieu sur Roubion
Samstag, 13. August, 20 Uhr 30 Roussas, Sanctuaire Saint Joseph (Eintritt frei)

Sergueï Prokofiev (1891 - 1953) Ouvertüre über hebräische Themen Op. 34 für Klarinette, Streichquartett und Klavier (1919)
Un poco allegro

Richard Strauss (1864 - 1949) Metamorphosen Op. 142 (Urfassung für Streichseptett) (1945)
Adagio ma non troppo

Pause

Franz Schubert (1797 - 1828) Klavierquintett in A-Dur ("Die Forelle") D 667 (1819)
Allegro vivace, Andante, Scherzo (Presto), Thema (Andantino), Finale (Allegro guisto)

 

Programme 2015

Pour cet été 2015, nous avons conçu un programme qui met la trompette, le violon et la contrebasse à l’honneur. Les concertos pour trompette de Georg Philipp Telemann et Georg Friedrich Händel nous emmèneront à l’époque baroque et la présence du clavecin confèrera une couleur particulière à l’ensemble instrumental de cette saison.
Nos solistes vous étonneront par leur virtuosité, surtout dans le Gran Duo Concertante de Giovanni Bottesini. Ce dernier, lui-même contrebassiste, a composé cette œuvre tout d’abord pour deux contrebasses solos. Puis Camillo Sivori, seul élève de Nicolo Paganini, a arrangé ultérieurement une des parties pour le violon.
Dans le troisième des « Six Concerts Avec plusieurs Instruments Dédiées A Son Altesse Royalle Monseigneur Crêtien Louis, Marggraf de Brandenbourg & c. & c. & c., par Son tres-humble & très obeissant Serviteur Jean Sebastian Bach. Maître de Chapelle de S.A S. le prince regnant d’Anhalt-Coethen», le compositeur joue avec le chiffre trois. Trois violons, trois altos et trois violoncelles présentent trois mouvements. Nos neuf instrumentistes à cordes pourront ainsi chacun se présenter en tant que soliste.
Le caractère chantant, la vivacité et la fraîcheur du quintette de Félix Mendelssohn-Bartholdy nous plongent au début de l’époque romantique. Le sextuor de Johannes Brahms fait ressentir la mélancolie, voir la tristesse profonde de son compositeur suite à la rupture avec sa fiancée. Notre contrebassiste a arrangé la partie du deuxième violoncelle pour son instrument. Vous pourrez ainsi assister à l’interprétation d’une version inédite.
Durant toute la saison 2015, nous espérons que vous serez surpris, que vous pourrez découvrir et redécouvrir de belles œuvres.
Mais surtout, que la musique vous touche et vous rende heureux !

Frauke Flachaire de Roustan

Samstag, 8. August, 20 Uhr 30 - Roussas, Sanctuaire Saint Joseph (Eintritt frei)
Montag, 10. August, 20 Uhr 30 - Kirche von Richerenches

Georg Philipp Telemann (1681-1767) Konzert in D-Dur für Trompete und Streicher, TWV 51 : D7
Adagio,  Allegro,  Grave,  Allegro

Giovanni Bottesini (1821-1889) Gran Duo concertante für Violine, Kontrabass und Streichquintett (1880)
Allegro maestoso

Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847) Quintett für zwei Violinen, zwei Bratschen und Violoncello n° 2 in B-Dur, op. 87 (1845)
Allegro vivace,  Andante scherzando,  Adagio e lento,  Allegro molto vivace

Donnerstag, 13. August, 18 Uhr 30 Basilika von Bonlieu sur Roubion

Georg Friedrich Händel (1685-1759) Suite in D-Dur für Trompete und Streicher, HWV 341 (1717 ?)
1. Ouverture,  2. Allegro,  3. Arie,  4.,  5. March

Johann Sebastian Bach (1685-1750) Brandenburgisches Konzert n° 3 in G-Dur, BWV 1048 (1719)
Allegro,  Adagio,  Allegro

Giovanni Bottesini (1821-1889) Gran Duo concertante pour für Violine, Kontrabass und Streichquintett (1880)
Allegro maestoso

Johannes Brahms (1833-1897) Sextett für Streicher n° 2 in G-Dur op. 36 (1865)
Poco Adagio,  Poco Allegro

Samstag, 15. August, 20 Uhr 30 Roussas, Sanctuaire Saint Joseph (Eintritt frei)

Johann Sebastian Bach (1685-1750) Brandenburgisches Konzert n° 3 in G-Dur, BWV 1048 (1719)
Allegro,  Adagio,  Allegro

Georg Friedrich Händel (1685-1759) Suite in D-Dur für Trompete und Streicher, HWV 341 (1717 ?)
1. Ouverture,  2. Allegro,  3. Arie,  4.,  5. March

Johannes Brahms (1833-1897) Sextett für Streicher n° 2 in G-Dur op. 36 (1865)
Allegro non troppo,  Scherzo,  Poco Adagio,  Poco Allegro

 

Programme 2014

Pour cette saison d’été 2014, nous sommes heureux de présenter trois programmes autour de trois œuvres phares : Le Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns, le Concerto pour flûte et harpe de Wolfgang Amadeus Mozart et le Quintette pour cordes et piano en La majeur op. 81 d’Anton Dvorak.
Nous espérons vous séduire avec ce choix contrasté d’humeurs, d’expressions et d’ambiances, qui met à l’honneur des instruments très divers.
La « fantaisie zoologique » nous fait découvrir le lyrisme de Saint-Saëns, notamment dans le fameux « Cygne », et son humour, accompagné par un texte pétillant que Francis Blanche a composé par la suite.
Le Concerto de Mozart que le jeune homme a écrit à Paris et dédicacé au « Duc de Guines et sa Demoiselle », deux amateurs éclairés jouant de la flûte et de la harpe, nous plonge par sa grâce et sa vivacité dans l’époque galante.
Le quintette est empreint de la poésie mélancolique d’Anton Dvorak. Cette œuvre compte parmi ses plus belles pages de musique de chambre, qui se distingue aussi bien par son large lyrisme que par la maîtrise de la construction.
D’autres pièces complèteront notre voyage musical, notamment un solo pour clarinette d’une compositrice du 20ème siècle et des transcriptions pour marimba solo et contrebasse solo.

Ainsi, nous vous proposons découvertes et redécouvertes, mais avant tout, nous l’espérons, du bonheur musical !

Frauke Flachaire de Roustan

Samstag, 9. August, Roussas, Sanctuaire Saint Joseph (Eintritt frei)

Domenico Scarlatti, Sonate, Transkription für Marimbaphon
Wolfgang Amadeus Mozart, Streichsextett Es-Dur, KV 364, 1er Satz

  • « Allegro Maestoso »

Erwin Schulhoff, Concertino für Querflöte (Piccolo), Bratsche und Kontrabass, 1925

  • « Andante con moto »
  • « Allegro furioso »
  • « Andante »
  • « Rondino : Allegro gaio »

- Pause -

Camille Saint-Saëns, Der Karneval der Tiere

  • « Introduction et Marche royale du Lion (Introduktion und königlicher Marsch des Löwen) »
  • « Poules et Coqs (Hühner und Hähne) »
  • « Hémiones (Halbesel (schnelle Tiere)) »
  • « Tortues (Schildkröten) »
  • « L’Eléphant (Der Elefant) »
  • « Kangourous  (Kängurus) »
  • « Aquarium (Das Aquarium) »
  • « Personnages à longues oreilles (Persönlichkeiten mit langen Ohren)»
  • « Le coucou au fond des bois (Der Kuckuck in der Tiefe des Waldes) »
  • « Volière (Das Vogelhaus) »
  • « Pianistes (Pianisten) »
  • « Fossiles (Fossilien) »
  • « Le Cygne (Der Schwan) »
  • « Final (Das Finale) »
Dienstag, 12. August, Richerenches
Idem
Donnerstag, 14. August, Bonlieu

Georg Friedrich Händel, Concerto grosso op. 6 n°12

  • « Largo »
  • « Allegro »
  • « Aria: Larghetto e piano »
  • « Largo »
  • « Allegro »

 

© APAS

Accueil du site