L'APAS , de jeunes virtuoses unis par l’amitié franco-allemande

  • Apas-Visuel14
  • Apas Visuel 23
  • Apas-Visuel16
  • Apas Visuel 22
  • Apas Visuel 24
  • Apas-Visuel7
  • Apas-Visuel3
  • Apas-Visuel9
  • Apas Visuel 25
  • Apas-Visuel19
  • Apas-Visuel2
  • Apas-Visuel6

Réservation

Par internet :

Rapide, sécurisé et vivement recommandé.
Vous recevez vos billets par mail.

   Billeterie en ligne  

Par correspondance :

Vous retirez vos billet 1/2h avant l’entrée du concert :

   Bulletin de réservation  

Recevez notre newsletter

Concerts de l'été 2022

 

Premier programme

Au delà des frontières

Samedi 6 août à 20h30 : Roussas, Sanctuaire Saint-Joseph

Mardi  9 août à 20h30 : Cloitre de la Basilique de Bonlieu-sur-Roubion

 

Premier programme 2022 Photo Michel Correard

Emmanuel Séjourné (1961) :
Concerto pour marimba et orchestre à cordes (2005-2015)

Tempo souple
Rythmique, énergique

Fidor Akimenko (1876-1945)
Nocturne pour cordes en Ré majeur (1910)

Astor Piazzolla (1921-1992)
« Invierno Porteño » extrait des Cuatro Estaciones Porteñas
Arrangement pour trombone, marimba et piano

Entr’acte

Felix Weingartner (1863-1942)
Sextuor op. 33 pour piano, 2 violons, alto, violoncelle et contrebasse en mi mineur (1902)

Allegro appassionato
Allegretto
Adagio
Danza funebre


 

Second programme

D’un continent à l’autre

Jeudi 11 août à 20h30 : Suze-la-Rousse, château, cour d'honneur

Samedi 13 août à 20h30 : Roussas, Sanctuaire Saint-Joseph

 second programme 2022 suze


 

Johann Georg Albrechtsberger (1736-1809)
Concerto pour trombone alto et cordes (1769)

Allegro moderato
Andante
Allegro moderato

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Quatuor à cordes n° 4 en Do majeur KV 157 (1772)

Allegro
Andante
Rondo, Allegro

Eckhard Kopetzki (1956)
Canzoni da Sonar

Arrangement pour trombone et marimba

Entr’acte

Antonin Dvořák (1841-1904)
Quintette à cordes n° 3 en Mi bémol majeur op. 97 (1893)

Allegro
Largo
Rondo alla polacca

 

Trombone et percussions sont a l’honneur en 2022 !

Trombone et percussion, les instruments à l’honneur qui, d’habitude, ne se trouvent pas dans le centre des projecteurs.

Le trombone est à nos jours la plupart du temps caché dans les cuivres de l’orchestre, mais il a eu son moment de gloire à l’époque baroque.

trombone

Il se joue avec une coulisse qui lui permet de disposer de toutes les notes de la gamme chromatique. Cela le différencie fortement des autres cuivres qui fonctionnent sur le principe des harmoniques. Cors et trompettes ont été traditionnellement cantonnés à une musique utilitaire (musique militaire et chasse) car les sons dont ils disposent sont limités. Le trombone, au contraire, peut doubler chanteurs et autres voix mélodiques, les compositeurs du 16ème au 18ème siècle ne s’en sont par privés. A cette époque, il peut tenir le rôle du soliste au même titre que le violon, la flûte ou le hautbois.
Le concerto de Georg Christophe Wagenseil, compositeur autrichien préclassique, qui sera interprété dans notre deuxième programme, en témoigne Cette œuvre est considérée comme une pièce phare du répertoire pour trombone car elle est musicalement et techniquement très exigeante. Par ailleurs, notre tromboniste se produira en musique de chambre avec nos cordes et la percussion et également en soliste dans le premier programme.

La percussion n’est pas à proprement parler un instrument mais présente un ensemble d’instruments qui regroupent aussi bien des instruments mélodiques, comme le xylophone et le vibraphone mais aussi des instruments sans hauteur définie, comme les tambours, les cymbales, le triangle ou encore les castagnettes. L’instrument roi de l’orchestre symphonique est la timbale qui se présente la plupart du temps en paire, proposant ainsi deux notes différentes qui servent à ponctuer le discours.

Vibraphonne

Nous programmons cette année le marimba qui est un instrument de la famille des xylophones. Des tubes métalliques amplifient le son du clavier en bois ce qui lui confère une belle amplitude sonore.
Nos deux protagonistes s’unissent dans le deuxième programme pour une œuvre contemporaine, Canzoni da Sonar d’Eckhard Kopetzki.
Ce compositeur et professeur de percussion allemand (et collègue de Carola Eva-Richter à l’école de Sulzbach-Rosenberg !) nous propose une œuvre aux rythmes sud-américains teintés d’un parfum jazzy dans laquelle le trombone nous prouvera ses capacités lyriques.
La partie centrale de l’œuvre donne lieu à un grand solo pour le marimba.

 

Accueil du site